Victoire sur le 5000€ One Time de Betclic

Victoire sur le 5000€ One Time de Betclic

Comme je l’annonçais hier soir, j’ai remporté cette nuit un nouveau tournoi dans la foulée de celle de vendredi dernier sur ce même site.

J’avais déjà lorgné sur ce tournoi vendredi dernier, mais alors encore en pleine crise de confiance et mon solde sur ce site légèrement en dessous des critères que je m’autorise pour un buy-in de 50€, je m’étais contenté de m’inscrire sur le 3000€ Frenchy’s KO à 20€ l’entry. Choix qui ne fut pas malheureux au final.

Mais fort de cette précédente victoire, mon choix cette sois était déjà fait avant de me connecter. L’avantage pratique aussi, c’est qu’il n’y a que 3 entries au lieu de 4 sur l’autre tournoi, ce qui me permet de le gérer sur mon écran de portable et de jouer dans mon canapé (et oui, en vieillissant on tient de plus en plus à son petit confort).

Bref, me voici embarqué dans un très beau tournoi, avec une structure encore meilleure que le Frenchy’s KO, avec 10 000 jetons au départ de ce 5000€ One Time 6 max multientry à 50€ de buy-in, jugez plutôt:

Première phase du tournoi:

Je triple au bout de quelques mains à peine sur une des 3 tables sur ce setup incroyable.

En même temps, lorsque ça arrive si vite, avec une telle action au flop, le tirage couleur, même en ayant la quinte max à ce moment, le palpitant s’accélère avant de voir les cartes adverses.

A côté de cela peu de coups remarquables, je stagne ensuite plusieurs heures sur cette table démarrée de façon miraculeuse.

Au bout de quelques heures, je me retrouve éliminé des 2 autres tables, sur l’une avec les dames contre les rois et sur l’autre je ne me souviens guère.

Bulle à table finale:

Comme l’autre jour sur le Frenchy’s KO, je vais me retrouver dans la deuxième moitié du classement à la bulle, ronger mon frein avant de resteal sévèrement le tyran de service (qui s’est gavé à juste titre durant toute la phase de prébulle et bulle).

Après l’avoir fait fold une première fois préflop, je double une première fois sur avec un A5 vs A3 (je fais flush), une seconde sur un squeeze avec 99, payé par AJ. 

La réussite, ça aide vraiment, surtout lorsqu’on en a manqué si cruellement si longtemps. Et la réussite amène la confiance.

Je passe rapidement chipleader du tournoi.

Table finale:

Cela me permet de sélectionner soigneusement les spots en fonction de la position, des stacks adverses et des paliers de gains pour mettre la pression, engranger les jetons et ainsi me maintenir en tête en table finale. 

C’est ces situations et les réflexions associées, que j’aime particulièrement à ce stade des tournois et que je pense vraiment bien maîtriser avec l’expérience accumulée au fil du temps, malgré les nombreux déserts ces dernières années. De plus, avec une seule table depuis un bon moment, l’observation pointue des actions et l’identification de ces situations a aidé énormément à m’adapter de la manière la plus adéquate possible.

Ensuite, il y a bien sûr eu des revers, quelques mauvais timings inévitables, mais globalement, je me suis maintenu dans les deux premiers tout le long de la table finale, pour continuer à mettre la pression à quatre et surtout à trois joueurs restants.

Par contre, en face, il y avait un réel bon niveau, beaucoup de joueurs affichaient également des gains cumulés à 5 chiffres sur sharkscope. Donc, ce fut une bataille acharnée jusqu’au bout et notamment un heads-up interminable, où j’ai eu heureusement de la chance préflop, notamment avec un Q6s qui l’emporte vs KJo en push à un peu moins de 10 BB, après plusieurs retournements de situation.

Avant de finalement l’emporter, compte tenu de l’absence d’edge réel sur mon adversaire et l’importance du palier (un Heads Up à près de 500€ quand même !), je regrettais l’impossibilité de faire un deal sur ce site.

Finalement, sur la seule base du résultat final, tant mieux !

Enfin, le screenshot pour le souvenir: